Et si être un manager bienveillant cela commençait par être bienveillant avec soi-même?

J’étais invitée au colloque OhHappy  au salon Préventica, il y a quelques semaines.

Le thème était la bienveillance au travail…

J’aime beaucoup ce mot, même si parfois, il ressemble à un voeu pieux, ou à un concept vague et creux!

Etre bienveillant n’est ce pas veiller bien sur quelqu’un?

Pour être un manager bienveillant, il est certes important de connaître la loi de Losada, il est bon d’écouter ses collaborateurs, de leur faire confiance, de les remercier…Déjà, tout ceci n’est pas tous les jours facile!

Comment rester bienveillant quand en arrivant le matin, on vous dit que Christine est malade, et qu’il va falloir répartir ses dossiers, alors que la veille, Michel vous avait signifié qu’il n’en pouvait plus et qu’il n’accepterait plus rien …
Et puis, Margot vous fait peur, elle a beau vous dire « t’inquiète, tout sera prêt dans les temps », vous n’êtes pas très rassuré.e!
Bref…c’est pas l’envie d’envoyer tout ce petit monde faire un tour loin, loin…qui vous manque!

Le gestion des émotions est primordiale quand on est un manager, et aussi quand on est un manager bienveillant! Et tout cela a besoin de fondations solides, et il est très très important de prendre soin de soi avant tout. 

Avez-vous déjà vu un maitre nageur ne sachant pas nager?;) C’est inconcevable, n’est-ce pas?


Alors, prendre soin de soi, être bienveillant envers soi-même, c’est s’autoriser à être de mauvaise humeur, parfois, c’est accueillir ses émotions, pour mieux les recadrer, c’est poser une intention claire chaque matin, une intention claire associée à une émotion élevée, voilà ce qui fera de vous un manager véritablement bienveillant, dans une équipe très productive !!

Qu’en pensez-vous?

Et vous, quelle bonne pratique vous pourriez nous partager?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.