la difference entre toi et le petit pois?

Quel est le point commun entre vous et le petit pois ?

(Et pourquoi c’est important de connaitre la réponse pour être heureux ?)

Quel est le point commun entre moi et le petit pois ?

C’est que nous sommes vivants, et que nous sommes tous constitués de cellule, avec à l’intérieur un code génétique, et…UN ELAN DE VIE …

Un élan de vie, 

Et quand je regarde ce petit pois, et que je vois ce qu’il devient au bout de trois semaines, et quand j’imagine les petits pois qu’il va produire et que je vais pouvoir récolter, c’est purement magique !

Enfin, peut être que vous dites que  ben en fait, oui, j’ai un petit pois dans la tête, !

Si vous voulez vérifier, vous pouvez me retrouver en vidéo en cliquant sur ce lien:https://youtu.be/tJs3qv81b88

Mais alors, lâcher juste quelques minutes votre mental de femme, d’homme pressé et revenez au fondamentaux…

Allez, revenez à votre respiration.

En effet, vous êtes là, debout assis, couché en train de lire cet article…

Et pendant ce temps, la vie circule en vous…

Alors, je ne sais pas s’il y a un dieu qui a décidé tout ça, si c’est le hasard du big bang.

Mais ce dont je suis sûre, c’est que c’est le sens de la vie que de grandir, de se réparer, cicatriser les blessures, de faire de son mieux pour être épanouie…

Il n’y a pas à réfléchir pour ça.

Il n’y a pas à forcer, à travailler d’arrache-pied pour ça, de « faire un travail sur soi » …
Juste suivre l’élan de vie, le sens de la vie…

Car ce petit pois ne va pas se prendre la tête pour savoir si son terreau est fertile, s’il ne devrait pas en vouloir au jardinier qui l’a mis dans ce pot et qui aurait pu quand même mieux doser.


Il ne va pas regretter le soleil et la chaleur de la semaine dernière, ni s’inquiéter de savoir si l’été va être bon pour lui.

Il va s’adapter, accepter, faire de son mieux tout en laissant la vie couler en lui…

Et j’aurai des petits pois à récolter, si je prends soin de l’arroser…

Alors, la différence entre ce petit pois et moi, et nous, les humains, c’est que nous nous pouvons changer de place, de choisir de nous installer là où il y aura le soleil, l’eau…

Mais notre environnement n’est pas si déterminant que ça.

Ce qui est le plus déterminant, c’est que nous avons une conscience.

Une conscience qui nous permet de penser, d’agir…

Et connecté à l’élan de vie qui est en nous, avec des pensées, des actes qui vont dans le sens de notre croissance, de nos besoins fondamentaux, nous sommes certains de devenir une belle plante !!!

A chaque fois que je me sens incapable, que mes pensées m’attirent vers la dépression, je me reconnecte à cet instinct.

Et avec lui, je peux petit à petit, changer mes pensées et remonter vers la croissance, qui est naturelle, qui est le miracle de la vie, 

Le point commun entre un petit pois et vous, et moi, c’est que nous sommes des miracles !!!

Et c’est quand même plus facile avec cette conviction de relever les défis de la vie, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *