A chacun son Everest, A chacun son bonheur! Quel est le vôtre?

Et oui, pourquoi attendre d’être en haut de la montagne pour admirer le paysage??

Le paysage change à chaque pas, et si c’est motivant de regarder le sommet, c’est aussi du bonheur de s’arrêter quelques instants et de profiter de la vue….

C’est du bonheur de regarder en bas…

Et d’éprouver cette joie, cette satisfaction , de contempler tout le chemin parcouru déjà, plutôt que de focaliser sur ce qu’il reste à parcourir.

 

C’est du bonheur de se féliciter

Et de savourer chaque petit bonheur…chaque fois que vous avez fait un pas, chaque fois que vous avez passé un passage difficile…n’oubliez pas de vous féliciter et ainsi de stimuler les hormones du bonheur!!

Celles qui feront que les autres pas seront plus faciles…

 

C’est du bonheur de savourer

Les plaisirs du quotidien…Un pique nique en chemin, une fleur qui sent bon, un paysage à couper le souffle…

En effet,ce sont tout ces petits bonheur qui vous aident à garder le cap sur votre objectif!

Une cliente me disait “je ne vais pas m’extasier devant une tasse de thé quand même”!

Bien sûr, il ne s’agit pas de se contenter de nos “petits plaisirs”, il ne s’agit pas de perdre nos ambitions, mais de garder la motivation et de se ressourcer pour atteindre le sommet, notre sommet….

C’est du bonheur d’atteindre le sommet!!

Sans aucun doute, rien ne sera comparable à la sensation d’y être arrivé, d’avoir surmonter toutes nos peurs, tous les doutes et tous les dangers…

Et à chacun son Everest…

Aussi je vous souhaite une très belle ascension!!!

Au fait, quel est votre Everest?

Si vous avez envie de monter votre Everest, je peux être votre guide de montagne….

Si vous avez envie que nous fassions un  bout de chemin ensemble, je vous propose de nous rencontrer …en cliquant ici: Je prépare mon ascension

 

 

 

 

 

2 Commentaires sur “A chacun son Everest, A chacun son bonheur! Quel est le vôtre?

  1. maite says:

    J’adore cette phrase 🙂
    Pas plus tard que ce soir, je disais à mon fils qui essuyait la vaisselle : faire la vaisselle est une corvée et pourtant, si l’on raisonne autrement, c’est un moment passé ensemble, on discute, on échange, bref un moment convivial 😉

  2. Isabelle Persoon says:

    Oh Oh, c’est pas mal comme point de vue….
    Et vive les tâches ménagères en famille!!
    Etre dans le moment présent, et avoir conscience qu’on continue à gravir son Everest au quotidien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *