Bac, Concours,Mémoires, Dossiers à rendre, comment gérer le stress face à l’ampleur de la tâche?

Examens, Mémoires, Dossiers, Présentations…

 

Pff, que de source de stress, que d’émotions !

Qui n’a pas vécu ces moments douloureux de découragement, de panique, de stress ?

Qui ne s’est jamais dit « J’y arriverai pas, J’aurai jamais fini, je ne sais pas par quoi commencer… »

Qui n’a jamais procrastiné, reculé, reporté à demain ?

Tout en gardant dans un coin de la tête mauvaise conscience ?

 

Voici quelques pistes pour vous aider à gérer votre stress et vous mettre au travail plus sereinement et donc plus efficacement !

 

  •  ADOPTER LA STRATEGIE DES PETITS PAS,

Que j’appelle « le nez dans la guidon » Bon d’accord, ce n’est pas très jolie comme expression, si vous avez une meilleure idée, je suis preneuse !!! 😉

 

Il s’agit de prendre un temps pour décomposer la tâche en « modules » plus petits, en tâches que votre mental va juger réalisables.

L’idéal est de se programmer des tâches qui prendront trois fois vingt-cinq minutes c’est-à-dire un peu moins d’une heure trente.

Et de passer ensuite à l’action, tâche après tâche, en restant focalisé sur la tâche en cours, et uniquement sur celle-là.Et le stress pourra vous laisser un peu de répit…

 

  •  METTRE UNE INTENTION FERME

Comme une commande à votre cerveau, énoncer clairement à vous-même votre intention en terme positif.

Par exemple : j’assimile ce chapitre et je rédige cette partie avec sérénité et facilité…

 

Ainsi votre mental est au courant, il est inutile d’aller chercher des doutes, des remises en question, sources de stress, vous n’avez pas le temps, ce n’est plus le moment !

 

  • SE CONNECTER AU FLOW

Le flow c’est pour la psychologie positive, cet état dans lequel vous êtes quand vous êtes complètement absorbé par une tâche, et la réalisation elle-même de la tâche vous suffit à vous sentir bien…

Vous oubliez le temps, vous oubliez de manger, de dormir…Bon là, j’exagère un peu !

Surtout si vous êtes en train de plancher sur un dossier très ennuyeux ou que vous révisez vos cours de physique… (je parle pour moi, j’étais nulle en physique, c’est la prof elle-même qui le disait…) Pourtant on peut, même dans ces cas-là, trouver un angle d’attaque, se trouver un challenge, un défi…et soudainement, le temps de 25 minutes, se laisser absorber par la tâche… et se passionner pour un problème de physique… Si si, essayez, vous verrez, ça m’est arrivé…

 

  • RESPIRER

Et ben oui ! C’est vital !

Après le flow, laisser le flux…

Je vous disais de décomposer la mission impossible en tâches de 25 min…pour que vous puissiez toutes les 25 min, pas avant ! Lever le nez du guidon et faire 5 respirations uniquement concentré sur le va et vient de l’air dans le corps, en vous obligeant à ne penser à rien…C’est facile, gratuit et cela fait un bien fou à votre corps, à vos neurones.

Vous aidez l’énergie et les émotions à circuler dans tout le corps, et dès 2 min 30, soit 5 bonnes respirations, vos neurones se relâchent et envoient à votre système nerveux un signal positif…C’est toute votre chimie interne qui est modifiée et le cortisol, hormone du stress, est remplacé par la dopamine et ses copines .

 

  • SE FELICITER

Pourquoi attendre les autres, pourquoi attendre la fin ?

Vous avez passé du temps, vous vous êtes concentré, vous avez fait de votre mieux, alors, bravo !!!

Toutes les recherches en neurosciences le montrent, vos pensées influent sur votre cerveau, et c’est en étant heureux qu’on donne le meilleur de soi même !

 

  • IMAGINER LA FETE !!

En cas de découragement intense, en cas de désespoir face à la tâche qui reste encore à faire, prendre le temps de visualiser l’après !!

Oui, cette souffrance va se terminer, et il y aura une vie après….

Puisque pour être heureux demain, le meilleur moyen c’est d’être heureux aujourd’hui, soyez heureux !

Faites des pauses et réjouissez-vous de la méga fête que vous allez faire avec vos potes, des vacances, de la super grasse mat que vous avez programmé, non pas parce que vous avez réussi, que vos collègues vous ont félicité, non, juste parce que vous avez bien bossé, quel que soit le résultat !!

 

ET N’OUBLIEZ PAS, LE BONHEUR EST UN CERCLE VERTUEUX, CULTIVEZ L’OPTIMISME, C’EST VOTRE MEILLEUR ATOUT REUSSITE !!

Dans la joie et la bonne humeur!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *