Il n’y a que deux conduites avec la vie….

Il n’y a que deux conduites avec la vie….Ou on la rêve, ou on l’accomplit…

 

Pour ce premier lundi de l’année 2018,

Je trouve que cette citation arrive à point,

Après que votre entourage, vos collègues, vos clients, vos magasins préférés vous aient tous souhaité une bonne année et fait des voeux pour vous…

Je vous souhaite de vous faire vos propres voeux,….et de passer à l’action…

Une année est vite passée, n’est ce pas?

Aussi,si  je veux pouvoir voir mes voeux réalisés en 2018, j’ai bien l’intention:

1 De ne pas faire trop de voeux,

Sinon ils resteront des voeux pieux, et je suis sûre que je pourrais reformuler les mêmes en 2019…Vous savez, ces fameuses “bonnes résolutions”

2 De  mobiliser mes actions, mes pensées, mes inspirations pour activer leur réalisations…

On le fait si bien au travail, pour les autres, pourquoi pas pour notre vie privée, pour nous, pour notre grand rêve…

On en reparle dans 12 mois? 😉

Si vous voulez en discuter avec moi, que je vous accompagne dans la définition de vos objectifs , dans leurs réalisations, je vous invite à prendre  rendez-vous:

ICI

Les ateliers collectifs vont bientôt reprendre, je suis en train de définir les dates, une session ouvrira de Février à Décembre 2018, pour rester motivé, si votre résolution de l’année est d’être heureux!! Je vous tiens au courant…

 

4 Commentaires sur “Il n’y a que deux conduites avec la vie….

  1. Scherpereel says:

    Oui, à un moment il faut prendre des décisions, faire des choix et parfois prendre des risques. On dit qu’il faut provoquer la chance, qu’elle s’attire. Je trouve qu’il y a du vrai.

  2. Vandamme Patrick says:

    Depuis tout ce tps, où je lis les citations du lundi, sans apporter de réponse. “Il n’ y a que le premier pas qui compte.”
    j’ai envie de partager celle-ci, que je reçois à 100%.
    Oui la procrastination est un replis, un refus, espérant des moments plus fastes, afin de pouvoir se regarder dans un miroir.

    1) Oser et vivre, c’est jouissif, merveilleux, la clé du bonheur, la reconnaissance de soi.
    “Aime ce que tu fais, c’est le bonheur”
    2) Rester dans l’ombre, et ne pas être reconnu, c’est frustrant et difficile à vivre…

  3. Isabelle Persoon says:

    Et je suis tout à fait d’accord, vivre sa vie c’est effectivement prendre des risques…
    Mais ne pas en prendre, c’est d’un ennui mortel!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *