Si tu veux vivre heureux voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pour recevoir...

Si tu veux vivre heureux Voyage avec deux sacs, l’un pour donner, l’autre pour recevoir. Goethe

C’est ce qu’on pourrait appeler la loi de cause à effet, une loi aussi importante et aussi universelle que celle de la gravité

Il est  aussi inutile de vouloir la nier, elle marche à tout coup !

Je distribue, je donne de l’amour, et je reçois de l’amour,

Mais attention, je donne avec le cœur, et je reçois de façon souvent inattendue.

Si je donne en  attendant un retour, je risque de recevoir en  échange de la frustration, de la peur, car au fond, c’est bien ça que j’ai donné..

Tout est dans la nuance. Et dans l’émotion qui accompagne la pensée…

Si tu veux recevoir, commence par donner

Imagine, tu veux partir en vacances en caravane, tu dis donc à ton compagnon que tu veux partir en caravane, tu donnes une injonction presque une obligation, il ne va pas être super motivé ! 


Tu lui donnes de l’attention, tu écoutes ce dont il a envie, tu le laisses te donner son opinion, il sera plus disposé ensuite à écouter tes arguments, et répondre à ta demande…

Ou alors, Tu es au boulot, et on en connait tous un collègue comme ça, qui te demande de l’aide sans jamais t’en proposer…

Tu te doutes bien que ça ne va pas durer !Et qu’il sera le premier à qui tu oseras dire non, faut pas exagérer quand même…

Loi de cause à effet! chaque cause va produire un effet…

Pour recevoir, il faut donner d’abord…pour recevoir de l’amitié, du bien-être, il n’est pas très judicieux de se plaindre qu’on n’a pas d’amis, mais plutôt sympa d’aller voir vos connaissances et de leur donner du temps, de l’attention…Et aussi sûr qu’une bille lâchée du haut d’un pont va tomber, vous recevrez de l’amitié, pas forcément de ces connaissances là, mais vous en recevrez!

Essayer, vous verrez, ça marche à tous les coups !

On en parle ?

Et oui, le bonheur, ça s’apprend ! 

Articles sur le même thème:

Et si on apprenait à être heureux ?

La plénitude de l’amour du prochain, c’est simplement d’être capable de lui demander:”Quel est ton tourment”

Vous n’êtes pas responsables de la tête que vous avez mais vous êtes responsables de la gueule que vous faites…

Si vous voulez aller plus loin, dépasser vos blocages qui vous empêchent de recevoir ce que vous méritez, je vous propose qu’on en parle ensemble durant 45 minutes gratuites, je vous donnerai quelques précieux conseils tirés de mes expériences …

Prendre rendez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *