Comment faire une demande?

Faire une demande,voilà bien quelque chose que l’on fait quotidiennement… Dans nos relations de couple, avec nos enfants, au travail…

Et pourtant,faire une demande n’est pas si aisé, et nous pouvons partir sur un malentendu, blesser l’autre, ou le braquer…et ne rien obtenir…

L’art de la négociation n’est pas réservé au diplomate, nous en avons besoin au quotidien… Trop compliqué?

Non!!

Dans cette vidéo, je vous propose 3 pistes de réflexions….

Je vous partage aujourd’hui un exemple qui va forcément vous parler,

Une de mes clientes est en télétravail, elle a un boulot de dingue, et pendant ce temps, son compagnon est en chômage partiel, et passe ses journées sur son canapé à regarder Netflix…

Bon d’accord, elle exagère sûrement un peu…mais vous voyez la scène…

Ca l’énerve, il y a tant de trucs à faire dans l’appartement….Le salon a repeindre par exemple…

Elle a le choix,

Soit elle lui dit que ça suffit , que c’est pas possible, qu’il faut qu’il bouge, vous savez, le” tu qui tue”…Et c’est la crise…

Soit elle ne dit rien , garde tout pour elle, et …elle explosera pour “rien” avant ce soir….

Soit….

A nous y voilà! Trois pistes:

Premierement,

Elle peut se recentrer sur ce qu’elle veut vraiment, sur ses besoins.

Ce qu’elle veut, c’est un foyer harmonieux, une maison en ordre, dans laquelle elle se sent bien.On est bien d’accord que le fait que son compagnon se bouge n’est qu’une stratégie, un moyen?

Moi, ce que j’aime, c’est me dire c’est “et si j’étais seule? J’aurais les mêmes besoins, mais il me faudrait d’autres stratégies: le faire moi même, demander à un pro…”

Deuxièmement,

Mettre son costume d’optimiste

Et partir confiante, mon homme n’est pas que cet ado attardé sur le canapé, c’est aussi l’homme charmant du début de notre relation, et on s’aime…Pourquoi pas visualiser le plus beau souvenir à deux…Histoire de changer votre chimie interne…

Troisièmement,

Mettre sa cape de diplomate…

Il ne s’agit pas de faire une demande d’emblée, mais de lui partager votre besoin d’évoluer dans un environnement beau, en ordre.

Votre envie, votre enthousiasme…

Et dire combien ce serait bien de repeindre ce mur, et même lui demander son avis sur la couleur…

Bref, vous entrez dans ce que Marshal Rosenberg appelle la danse, chacun peut s’exprimer…

Et je suis prête à parier qu’il rentrera dans cette danse…

Si ce n’est pas le cas immédiatement, remettez bien votre costume d’optimiste, avec l’écharpe de la persévérance…

Oh, c’est sûr, c’est plus long,et vous le faites assez au boulot, mais cette négociation permet qu’au moins vous soyez écouté, et c’est déjà très précieux.

Personne n’aime qu’on lui impose quelque chose, mais beaucoup aime faire plaisir!

Qu’en pensez-vous?

Je suis curieuse de savoir si vous vous sentez prêt(e) à le faire!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *